X

Ce site utilise des tiers à posséder et à optimiser votre navigation et effectuer les cookies de travail d'analyse. Si vous continuez la navigation, considérer que vous acceptez son utilisation.
Vous pouvez en apprendre plus sur notre Politique de Cookies.

Plan du site

Retour

Lignes de planage sous tension

Lignes de planage sous tension

Le planage sous tension consiste à soumettre la bande à une traction suffisante pour vaincre la limite élastique des fibres qui composent le matériau tout en combinant cet allongement avec une déformation de la bande par imbrication des rouleaux de planage. Cette combinaison, qui distingue le planage sous tension du planage traditionnel sur les planeuses dites multi-rouleaux, permet d’améliorer la planéité. Le cœur de l’installation est constitué des brides d’entrée et de sortie et de la planeuse à rouleaux intermédiaire. Les brides de traction sont généralement à 2, 3 ou 4 rouleaux en fonction de la traction jugée nécessaire pour réaliser le planage. Les brides de traction se chargent d’assurer une traction de bande très élevée. En configuration individuelle, chaque moteur de bride est manœuvré par un moteur électrique. La planeuse se situe entre les deux brides. Dans le cas de matériaux mous et d’épaisseurs fines, un ensemble de rouleaux de planage est suffisant. En revanche, pour les matériaux à haute limite élastique et les fortes épaisseurs, le planage est plus performant en utilisant deux ensembles de rouleaux. De même, les poutres de planage peuvent être à 2 ou 3 hauteurs en fonction du matériel à traiter. Dans le cas de matières délicates, telles que l’acier galvanisé, l’acier étamé ou l’aluminium, et d’épaisseurs fines, il est préférable de recourir à des poutres à 3 hauteurs. Le process peut être humide ou sec.

Retour